Жан Пол Белмондо

Мавод аз Википедиа — донишномаи озод
Ҷаҳиш ба: новбари, Ҷустуҷӯи
Жан Пол Белмондо
фаронсавӣ: Jean-Paul Belmondo
Сурат
Навъи фаъолият:

таҳиякунандаи филм, ҳунарманд, ҳунарпешаи синамо, бадалкор, ҳунарпешаи театр

Санаи таваллуд:

9 апрел 1933(1933-04-09)[1] (84 сол)

Зодгоҳ:
Мамлакат:
Падар:

Paul Belmondo[d]

Мукофоту ҷоизаҳо:
Commons-logo.svg Жан Пол Белмондо дар Викианбор

Жан-Пол Белмондо́ (фаронсавӣ: Jean-Paul Belmondo; тав. 9 апрели 1933, Нёйи-сюр-Сен, Фаронса) — ҳунарпешаи кинои фаронсавӣ

Зиндагинома[вироиш]

Консерваторияи олии миллии санъати драмавии Парижро хатм карда, дар театрҳои мамлакат ба сифати ҳунарпеша фаъолият намудааст. Баъди вохӯрӣ бо коргардон Ж. Л. Годар дар филми «Дар нафаси охирин» (нақши Мишел Пуакар, 1960) рӯ ба кино овард. Белмондо дар худ ҳунарпеша бадеҳакореро таҷассум менамуд, ки ҷиҳатҳои иҷтимоию психологии насли балвогари ҷавонони солҳои 50–60 а. 20-ро ифода карда метавонист. Персонажҳои ӯ дар филмҳои «Модерато кантабиле» (1960), «Леон Морен, рӯҳонӣ» (1961), «Пйерои девона» (1965), «Дузд» (1967) аз ҳамин тоифа буданд. Аз нимаи дуюми солҳои 60 ба ҳунарпешаи дӯстдоштаи тамошобинон табдил меёбад ва бештар дар филмҳои тиҷоратӣ нақш офарида, дар образҳои дилписанд, вале қодир ба вайрон кардани қонуни моҷароҷӯён «услуби нотакрори Белмондо»-ро намоиш медиҳАдабиёт: Дар филмҳои мазҳакавии Ф. Де Брюк «Картуш» (1962), «Одам аз Рио» (1964), «Бадбахтии хитойӣ дар Хитой» (1965) нақш офаридааст. Дар тақлиди ҳаҷвӣ ба филми пурмоҷарои «Бисёр хуб» (1973) нақши нависандаи романҳои пурмоҷароро нозук ва тамасхуромез бозидааст. Дар солҳои баъдӣ дар эҷодиёти Белмондо ширинкорӣ бо ҷиддияти психологӣ ҳар чи бештар тавъам мешав. Дар филмҳои «Даҳшат дар шаҳр» (1977), «Одами девсират» (1977), «Одами кордон» (1982) актёр ба мавзӯъҳои садоқат ба вазифа, хайрхоҳӣ ба одамон рӯ меоварад. Аксарияти сенарияҳои филмҳои ҳаҷвӣ, политсиягӣ (ҷабрӣ) ва роҳзанӣ махсус барои Белмондо бо дарназардошти маҳорати бадеҳакории ӯ ва инчунин бе хизмати каскадёрҳо иҷро карда тавонистани мураккабтарин найрангбозиҳо навишта мешуданд. Белмондо филмсоз ҳам буд – филми А. Рене «Стависки»-ро маблағгузорӣ кардааст (1974, дар нақши асосӣ Белмондо). Соли 1987 ба саҳнаи театр баргашта, дар театри «Марино» нақши Эдмондо Кинаро (аз рӯйи пйесаи ҳамноми А. Дюма) бозид. Соли 2001 сактаи майнаро аз сар гузаронд ва аз ҳамон вақт корро дар театр ва кино бас кард. Вале с. 2008 дар филми Франсис Юстер «Одам ва саги вай» нақш офарид. Белмондо яке аз пурмаҳсултарин ҳунарпешагон маҳсуб мешавад. Ӯ дар давоми фаъолияти нимасра дар 95 филм ва 40 намоишнома нақш­ҳои гуногун офаридааст. «Пйерои девона», «Зан зан аст», «Ҷасади душмани ман», «Полис ё роҳзан», «Кӣ кист», «Одам аз Рио», «Шикори мард», «Одаме, ки ба ман маъқул аст», «Даҳшат дар шаҳр», «Меросхӯр», «Одами девсират», «Асрори Париж», «Бадбахтии хитойӣ дар Хитой», «Бозӣ бо чор даст» ва ғайра аз ҷумлаи филмҳоеанд, ки ба Белмондо шӯҳрати ҷаҳонӣ овардаанд. Барои филмҳои «Леон Морен, руҳонӣ» (1963) ва «Пйерои девона» (1967) бо ҷоизаи BAFTA (барои беҳтарин ҳунарпешаи хориҷӣ), барои беҳтарин нақш дар филми «Хуштолеъ» бо ҷоизаи «Сезар» (1989), ҳамчунин бо Шохчаи нахли тиллоии Кинофестивали Каннск (2011), унвони командори Ордени санъат ва адабиёт (2006) сарфароз гардидааст. Белмондо соҳиби ширкати «Серитофилм» аст.

Филмҳо[вироиш]

Синамо[вироиш]

  • 1956 au cinéma|1956 : Molière (court-métrage)|Molière de Norbert Tildian (Court-métrage) : La Merluche
  • 1957 au cinéma|1957 : À pied, à cheval et en voiture de Maurice Delbez : Venin
  • 1957 au cinéma|1957 : Les Copains du dimanche de Henri Aisner : Trebois (diffusé à la TV en 1967)
  • 1958 au cinéma|1958 : Sois belle et tais-toi (film, 1958)|Sois belle et tais-toi de Marc Allégret : Pierrot
  • 1958 au cinéma|1958 : Les Tricheurs de Marcel Carné : Lou
  • 1958 au cinéma|1958 : Un drôle de dimanche de Marc Allégret : Patrick
  • 1959 au cinéma|1959 : Mademoiselle Ange de Géza von Radványi : Michel Barrot
  • 1959 au cinéma|1959 : Charlotte et son jules[4] de Jean-Luc Godard : Jean (court-métrage sorti en 1961)
  • 1959 au cinéma|1959 : À double tour de Claude Chabrol : Laszlo Kovacs
  • 1960 au cinéma|1960 : À bout de souffle de Jean-Luc Godard : Michel Poiccard alias Laszlo Kovacs
  • 1960 au cinéma|1960 : Classe tous risques (film)|Classe tous risques de Claude Sautet : Eric Stark
  • 1960 au cinéma|1960 : Moderato cantabile (film)|Moderato cantabile de Peter Brook : Chauvin
  • 1960 au cinéma|1960 : La Française et l'Amour (sketch L'Adultère) d'Henri Verneuil : Gilles
  • 1960 au cinéma|1960 : Les Distractions de Jacques Dupont (réalisateur)|Jacques Dupont : Paul Frapier
  • 1960 au cinéma|1960 : La Paysanne aux pieds nus (La Ciociara) de Vittorio De Sica : Michele de Libero
  • 1960 au cinéma|1960 : La Novice (film)|La Novice d'Alberto Lattuada : Giuliano Verdi
  • 1961 au cinéma|1961 : Le Mauvais Chemin (film, 1961)|Le Mauvais Chemin (La Viaccia), de Mauro Bolognini : Amerigo
  • 1961 au cinéma|1961 : Léon Morin, prêtre (film)|Léon Morin, prêtre de Jean-Pierre Melville : Léon Morin
  • 1961 au cinéma|1961 : Une femme est une femme de Jean-Luc Godard : Alfred Lubitsch
  • 1961 au cinéma|1961 : Les Amours célèbres de Michel Boisrond, film à sketches inspiré des bandes dessinées de Paul Gordeaux (sketch Lauzun) : Lauzun
  • 1961 au cinéma|1961 : Chasse aux vedettes de Camille Chatelot (court-métrage) : Apparition
  • 1961 au cinéma|1961 : Riviera-Story de Wolfgang Becker (réalisateur)|Wolfgang Becker
  • 1961 au cinéma|1961 : Un nommé La Rocca de Jean Becker : Roberto La Rocca
  • 1962 au cinéma|1962 : Le Doulos de Jean-Pierre Melville : Silien
  • 1962 au cinéma|1962 : Cartouche (film, 1962)|Cartouche de Philippe de Broca : Louis-Dominique Bourguignon, dit Cartouche
  • 1962 au cinéma|1962 : Un singe en hiver (film)|Un singe en hiver d'Henri Verneuil : Gabriel Fouquet
  • 1962 au cinéma|1962 : Un cœur gros comme ça de François Reichenbach (documentaire) : Lui-même
  • 1963 au cinéma|1963 : La Mer à boire (film, 1963)|La Mer à boire (Mare Matto) de Renato Castellani : Il Livornese
  • 1963 au cinéma|1963 : Peau de banane (film)|Peau de banane de Marcel Ophüls : Michel
  • 1963 au cinéma|1963 : Dragées au poivre de Jacques Baratier : Raymond
  • 1963 au cinéma|1963 : L'Aîné des Ferchaux (film)|L'Aîné des Ferchaux de Jean-Pierre Melville : Michel Maudet
  • 1963 au cinéma|1963 : Le Jour le plus court de Sergio Corbucci : Erede Siciliano
  • 1964 au cinéma|1964 : Les Don Juan de la Côte d'Azur de Vittorio Sala : Lui-même (non crédité)
  • 1964 au cinéma|1964 : L'Homme de Rio de Philippe de Broca : Adrien Dufourquet
  • 1964 au cinéma|1964 : Cent mille dollars au soleil d'Henri Verneuil : Rocco
  • 1964 au cinéma|1964 : Échappement libre de Jean Becker : David Ladislas
  • 1964 au cinéma|1964 : La Chasse à l'homme d'Édouard Molinaro : Fernand
  • 1964 au cinéma|1964 : Week-end à Zuydcoote (film)|Week-end à Zuydcoote d'Henri Verneuil : Julien Maillat
  • 1965 au cinéma|1965 : Par un beau matin d'été de Jacques Deray : Francis
  • 1965 au cinéma|1965 : Pierrot le fou de Jean-Luc Godard : Ferdinand Griffon, dit Pierrot
  • 1965 au cinéma|1965 : Les Tribulations d'un Chinois en Chine (film)|Les Tribulations d'un Chinois en Chine de Philippe de Broca : Arthur Lempereur
  • 1966 au cinéma|1966 : Tendre Voyou de Jean Becker : Tony Maréchal
  • 1966 au cinéma|1966 : Paris brûle-t-il ? (film)|Paris brûle-t-il ? de René Clément : Pierrelot / Yvon Morandat
  • 1966 au cinéma|1966 : Le Démoniaque de René Gainville : Lui-même (non crédité)
  • 1967 au cinéma|1967 : Casino Royale (film, 1967)|Casino Royale de Val Guest et John Huston : Le légionnaire français (brève apparition)
  • 1967 au cinéma|1967 : Le Voleur (film, 1967)|Le Voleur de Louis Malle : Georges Randal
  • 1968 au cinéma|1968 : Ho ! de Robert Enrico : François Holin, dit Ho
  • 1969 au cinéma|1969 : Le Cerveau de Gérard Oury : Arthur Lespinasse
  • 1969 au cinéma|1969 : La Sirène du Mississipi (film)|La Sirène du Mississippi de François Truffaut : Louis Mahé
  • 1969 au cinéma|1969 : Dieu a choisi Paris de Gilbert Prouteau et Philippe Arthuys (documentaire) : Lui-même (commentaire)
  • 1969 au cinéma|1969 : Un homme qui me plaît de Claude Lelouch : Henri
  • 1970 au cinéma|1970 : Borsalino (film)|Borsalino de Jacques Deray : François Capella
  • 1971 au cinéma|1971 : Les Mariés de l'an II de Jean-Paul Rappeneau : Nicolas Philibert
  • 1971 au cinéma|1971 : Le Casse d'Henri Verneuil : Azad
  • 1972 au cinéma|1972 : Docteur Popaul de Claude Chabrol : Le docteur Paul Simay
  • 1972 au cinéma|1972 : La Scoumoune de José Giovanni : Roberto Borgo
  • 1973 au cinéma|1973 : L'Héritier de Philippe Labro : Bart Cordell
  • 1973 au cinéma|1973 : Le Magnifique (film)|Le Magnifique de Philippe de Broca : François Merlin / Bob Saint-Clar
  • 1974 au cinéma|1974 : Stavisky (film)|Stavisky... d'Alain Resnais : Serge Alexandre Stavisky
  • 1974 au cinéma|1974 : T'es fou Marcel... de Jean Rochefort (court-métrage) : Lui-même
  • 1975 au cinéma|1975 : Peur sur la ville d'Henri Verneuil : Le commissaire Jean Letellier
  • 1975 au cinéma|1975 : L'Incorrigible de Philippe de Broca : Victor Vauthier
  • 1976 au cinéma|1976 : L'Alpagueur de Philippe Labro : Roger Pilard, dit L'Alpagueur
  • 1976 au cinéma|1976 : Le Corps de mon ennemi d'Henri Verneuil : François Leclercq
  • 1977 au cinéma|1977 : L'Animal (film)|L'Animal de Claude Zidi : Mike Gaucher et Bruno Ferrari
  • 1979 au cinéma|1979 : Flic ou Voyou de Georges Lautner : Antonio Cerruti, alias le commissaire Stanislas Borrowitz

Fichier:Jean-Paul Belmondo Handprint.jpg|thumb|Empreinte de la main de Jean-Paul Belmondo sur le trottoir en face du Palais des festivals et des congrès de Cannes.

  • 1980 au cinéma|1980 : Le Guignolo de Georges Lautner : Alexandre Dupré
  • 1980 au cinéma|1980 : Balles de débutants de Adolphe Drey (court-métrage) : Lui-même
  • 1981 au cinéma|1981 : Le Professionnel de Georges Lautner : Josselin Beaumont dit Joss
  • 1982 au cinéma|1982 : L'As des as de Gérard Oury : Jo Cavalier
  • 1983 au cinéma|1983 : Le Marginal de Jacques Deray : Le commissaire Philippe Jordan
  • 1984 au cinéma|1984 : Les Morfalous d'Henri Verneuil : Le sergent Pierre Augagneur
  • 1984 au cinéma|1984 : Joyeuses Pâques (film)|Joyeuses Pâques de Georges Lautner : Stéphane Margelle
  • 1985 au cinéma|1985 : Hold-up (film)|Hold-up d'Alexandre Arcady : Grimm
  • 1987 au cinéma|1987 : Le Solitaire (film, 1987)|Le Solitaire de Jacques Deray : Le commissaire Stan Jalard
  • 1988 au cinéma|1988 : Itinéraire d'un enfant gâté de Claude Lelouch : Sam Lion
  • 1992 au cinéma|1992 : L'Inconnu dans la maison de Georges Lautner : Jacques Loursat
  • 1995 au cinéma|1995 : Les Cent et Une Nuits de Simon Cinéma d'Agnès Varda : Professeur Bébel
  • 1995 au cinéma|1995 : Les Misérables (film, 1995)|Les Misérables de Claude Lelouch : Henri Fortin / Jean Valjean
  • 1996 au cinéma|1996 : Désiré (film, 1996)|Désiré de Bernard Murat (metteur en scène)|Bernard Murat : Désiré
  • 1998 au cinéma|1998 : Une chance sur deux de Patrice Leconte : Léo Brassac
  • 1999 au cinéma|1999 : Peut-être de Cédric Klapisch : Ako
  • 2000 au cinéma|2000 : Les Acteurs de Bertrand Blier : Jean-Paul Belmondo
  • 2000 au cinéma|2000 : Amazone (film, 2000)|Amazone de Philippe de Broca : Édouard
  • 2009 au cinéma|2009 : Un homme et son chien (film, 2009)|Un homme et son chien de Francis Huster : Charles
  • 2013 au cinéma|2013: Les Bandits manchots de Claude Lelouch

Театр[вироиш]

  • 1950 au théâtre|1950 : La Belle au bois dormant de Charles Perrault
  • 1950 au théâtre|1950 : La Petite Hutte (pièce de théâtre)|La Petite Hutte d'André Roussin, mise en scène Jean-Paul Belmondo et Guy Bedos
  • 1951 au théâtre|1951 : Mon ami le cambrioleur d'André Haguet, mise en scène Jean-Paul Belmondo et Guy Bedos, tournée d'été
  • 1952 au théâtre|1952 : Gloriana sera vengée de Jean Toury d'après Cyril Tourneur, mise en scène Jean Vernier, Théâtre de la Huchette
  • 1953 au théâtre|1953 : Zamore de Georges Neveux, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Atelier
  • 1953 au théâtre|1953 : Médée (Anouilh)|Médée de Jean Anouilh, mise en scène André Barsacq, Théâtre de l'Atelier
  • 1953 au théâtre|1953 : La Jalousie du barbouillé de Molière et Le Mariage forcé de Molière et Jean-Baptiste Lully|Lully, mise en scène Georges Le Roy, Conservatoire national supérieur d'art dramatique|Théâtre du Conservatoire
  • 1953 au théâtre|1953 : La Reine blanche de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène Jean Meyer (comédien)|Jean Meyer, Théâtre Michel (Paris)|Théâtre Michel
  • 1953 au théâtre|1953 : La locandiera de Carlo Goldoni
  • 1954 au théâtre|1954 : Les Boulingrin de Georges Courteline
  • 1954 au théâtre|1954 : Le Malade imaginaire de Molière
  • 1954 au théâtre|1954 : L'Avare de Molière
  • 1954 au théâtre|1954 : Le commissaire est bon enfant de Georges Courteline, mise en scène Michel Galabru
  • 1954 au théâtre|1954 : George Dandin ou le Mari confondu de Molière, mise en scène Michel Galabru
  • 1954 au théâtre|1954 : Crinolines et guillotine d'Henry Monnier, mise en scène Christine Tsingos, Théâtre de la Gaîté-Montparnasse
  • 1954 au théâtre|1954 : Andalousie opérette d'Albert Willemetz et Raymond Vincy, musique Francis Lopez, Théâtre de la Gaîté|Théâtre de la Gaîté-Lyrique
  • 1954 au théâtre|1954 : Les Précieuses ridicules de Molière, mise en scène Michel Galabru
  • 1954 au théâtre|1954 : Le Médecin malgré lui de Molière, mise en scène Michel Galabru
  • 1954 au théâtre|1954 : Les Plaideurs de Jean Racine|Racine, mise en scène Georges Le Roy, Théâtre Marigny|Théâtre du Petit Marigny
  • 1954 au théâtre|1954 : Port-Royal (Montherlant)|Port-Royal d'Henry de Montherlant, mise en scène Jean Meyer (comédien)|Jean Meyer, Comédie-Française (élève du Conservatoire)
  • 1955 au théâtre|1955 : Fantasio (pièce de théâtre)|Fantasio d'Alfred de Musset, mise en scène Julien Bertheau, Comédie-Française, élève du conservatoire
  • 1955 au théâtre|1955 : L'Annonce faite à Marie de Paul Claudel, mise en scène Julien Bertheau, Comédie-Française, élève du conservatoire
  • 1956 au théâtre|1956 : L'Hôtel du libre échange (théâtre)|L'Hôtel du libre échange de Georges Feydeau, mise en scène Jean-Pierre Grenier, avec la Compagnie Grenier-Hussenot, Théâtre Marigny
  • 1957 au théâtre|1957 : César et Cléopâtre (Shaw)|César et Cléopâtre de George Bernard Shaw, mise en scène Jean Le Poulain, Théâtre de la Ville|Théâtre Sarah-Bernhardt
  • 1957 au théâtre|1957 : La Mégère apprivoisée (pièce)|La Mégère apprivoisée de William Shakespeare, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet|Théâtre de l'Athénée
  • 1958 au théâtre|1958 : Oscar (pièce de théâtre)|Oscar de Claude Magnier, mise en scène Jacques Mauclair, Théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet|Théâtre de l'Athénée
  • 1959 au théâtre|1959 : Trésor party de Bernard Régnier d'après un roman de Pelham Grenville Wodehouse|Wodehouse, mise en scène Christian-Gérard (acteur)|Christian-Gérard, Théâtre La Bruyère
  • 1987 au théâtre|1987 : Kean (Sartre)|Kean de Jean-Paul Sartre d'après Alexandre Dumas, mise en scène Robert Hossein, Théâtre Marigny
  • 1990 au théâtre|1990 : Cyrano de Bergerac (Rostand)|Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, mise en scène Robert Hossein, Théâtre Marigny
  • 1993 au théâtre|1993 : Tailleur pour dames de Georges Feydeau, mise en scène Bernard Murat (metteur en scène)|Bernard Murat, Théâtre de Paris
  • 1996 au théâtre|1996 : La Puce à l'oreille de Georges Feydeau, mise en scène Bernard Murat (metteur en scène)|Bernard Murat, Théâtre des Variétés
  • 1997 au théâtre|1997 : La Puce à l'oreille de Georges Feydeau, mise en scène Bernard Murat (metteur en scène)|Bernard Murat, Théâtre des Variétés
  • 1998 au théâtre|1998 : Frédérick ou le boulevard du crime d'Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Bernard Murat (metteur en scène)|Bernard Murat, Théâtre Marigny
  • 1999 au théâtre|1999 : Frédérick ou le boulevard du crime d'Éric-Emmanuel Schmitt, mise en scène Bernard Murat (metteur en scène)|Bernard Murat, tournée

Телевизион[вироиш]

  • 1959 à la télévision|1959 : Les Trois Mousquetaires (téléfilm, 1959)|Les Trois Mousquetaires de Claude Barma (Téléfilm) : D'Artagnan
  • 2001 à la télévision|2001 : L'Aîné des Ferchaux (téléfilm)|L'Aîné des Ferchaux de Bernard Stora (Téléfilm) : Paul Ferchaux.

Сарчашма[вироиш]

Энсиклопедияи миллии тоҷик, ҷилди 2 / Н. Шарипов.

  • Брагинский А. Жан Пол Бельмондо в кино и жизни. М., 1997.
    <a href="https://wikidata.org/wiki/Track:Q27302"></a><a href="https://wikidata.org/wiki/Track:Q304037"></a><a href="https://wikidata.org/wiki/Track:Q256507"></a><a href="https://wikidata.org/wiki/Track:Q170109"></a><a href="https://wikidata.org/wiki/Track:Q36578"></a>